2 commentaires

  1. editionsstellamaris

    Toujours extraordinaire, Axelle, bises !

    Répondre
  2. Aïdos Nemesis

    Ou comment l’admirable Elena se montre plus déterminée que jamais. Très bien pensé que de mettre en avant son dilemme moral concernant son attitude implacable avec l’esclave. Je me suis toutefois demandé s’il n’y avait pas matière à rendre sa confrontation avec Ezio plus tendue encore. La rapidité avec laquelle le chef de Janus l’accepte parmi ses sbires laisse un petit arrière-goût d’inachevé et c’est bien dommage !

    Répondre

Laisser un commentaire